Vina World II - шаблон joomla Форекс
 

 

27/11/2017
Les super-héros de "Justice League" se placent sur la plus haute marche du podium pour la deuxième semaine consécutive. Le film a rapporté 112,9 ...
27/11/2017
L’APIA se lance dans une opération de sauvetage du produit agricole tounsi. En collaboration avec les 3 ministères, de l’Agriculture, des ...
27/11/2017
Originaire d'Afrique du Sud, Demi-Leigh Nel-Peters est officiellement devenue, dimanche 26 novembre, la plus belle femme de l'univers. Agée de 22 ...
20/11/2017
Plusieurs personnalités tunisiennes et étrangères ont assisté aux funérailles. Conformément à l'une de ses dernières volontés, le grand couturier ...
15/11/2017
La Chambre Tuniso-Allemande de l’Industrie et du Commerce (AHK Tunisie) et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), en ...
15/11/2017
Beyrouth - Si les Libanais sont rarement d'accord entre eux, il y a au moins un sujet sur lequel ils sont actuellement quasi-unanimes: ils veulent le ...
14/11/2017
Avec les températures qui baissent, les aliments gras et sucrés réconfortants ont tendance à nous attirer davantage. S'il est vrai que l'organisme a ...
12/11/2017
La Tunisie s'est qualifiée pour la phase finale du Mondial 2018 en décrochant le point qui lui manquait après avoir fait match nul (0-0) avec la ...
11/11/2017
Six candidats se sont présentés à la présidence de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie). Le dépôt des candidatures a pris fin ...
11/11/2017
En Tunisie est-il encore permis de rêver ? Apparemment oui et grand ! Car ce beau monde de Conect Ariana nous invite à oublier la lourdeur d’un ...
10/11/2017
La sélection tunisienne de football a achevé ce soir, vendredi 10 novembre 2017 sa préparation pour le match décisif face à son homologue libyenne, ...
7/11/2017
Adidas Originals s'est associé au groupe historique de Pharrell Williams N.E.R.D. pour une collection capsule de vêtements et accessoires ...
7/11/2017
Vingt-huit mille dinars, dissimulés dans une voiture en provenance d’Algérie ont été saisis. Une opération qui é eu lieu hier, lundi 6 novembre ...
7/11/2017
Une convention de coopération cinématographique d’une durée de deux ans renouvelables a été signée. Et ce, lundi 6 novembre 2017, entre le Centre ...

27 novembre 2017

Produits de Terroir Tunisien. Un premier concours national très succulent en perspective !

Produits de Terroir Tunisien. Un premier concours national très succulent en perspective ! Crédits photos - APIA

L’APIA se lance dans une opération de sauvetage du produit agricole tounsi.

En collaboration avec les 3 ministères, de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques, de la Pêche, de l’Industrie et des PME et du Tourisme et de l’Artisanat, l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles organise la 1ère édition du ‘’Concours Tunisien des Produits de Terroir‘’ qui se tiendra les 29 et 30 novembre courant à la Cité des Sciences de Tunis. Ce projet PAMPAT est financé par la Suisse (le bailleur de fonds est le Secrétariat d’Etat à l’économie-SECO, Suisse) et dans lequel l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) a mis la main à la pâte.

En termes de chiffres, 270 produits agroalimentaires transformés appartenant essentiellement à 5 catégories entrent en lice, nous citons, l’olive et l’huile d’olive (olives de table, huile d’olive conventionnelle, huile d’olive biologique, huile d’olive aromatisée), les fruits et les plantes aromatiques (dattes branchées conditionnées, fruits séchées, confitures et compotes, jus et nectars, sirops, vinaigres, eau d’églantier, eau de rose, eau de fleurs de bigaradier), le miel et les fromages (miel d’eucalyptus, de thym, et toutes autres sortes de fleurs), les légumes (harissa conserve et traditionnelle, salade méchouia, semi-conserves de légumes, mloukhia en poudre, Hrous), et les produits de la pêche.

A la question, quel est le point commun entre les truffes de Kallaât Senane, l’eau de rose de Kairouan, les pommes de Sbiba, la Harissa de Nabeul, l’huile d’olive de Monastir, le miel de Sejnane, les huitres de Bizerte, les escargots des Bouficha et le lait de chamelle de Ben Guerdane ? La réponse des organisateurs est simple, ils ont tous été classés en tant que produits du terroir par un premier inventaire national des produits du terroir qui a été recensé sur nos 24 gouvernorats tunisiens. Au total, on a déniché quelque 220 références de produits agroalimentaires traditionnels ancrés dans l’histoire de nos régions. Un potentiel agro-alimentaire délicat, savoureux, authentique, imbibé du parfum du micro climat de chaque région. Or quasi confidentiel et peu valorisé, ce patrimoine du goût, que des générations d’agriculteurs de la terre et de la mer ont développé avec amour et patience, reste en Tunisie peu connu du grand public.

C’est ainsi que le Concours Tunisien des produits du Terroir s’inscrit dans le cadre de la promotion et la valorisation des produits agricoles et agroalimentaires du terroir et la facilitation de leur accès au marché local et étranger.

4 critères de sélection du ‘’golden produit’’ ont été définis, à savoir, la typicité du produit, qui doit présenter des caractéristiques uniques, son ancrage physique au territoire et à l’histoire de la région, et le savoir-faire local qui est inhérent (technicité et transmission à travers les générations).

Les objectifs de cet évent singulier consistent principalement à encourager l’amélioration de la qualité et l’augmentation de la valeur ajoutée des produits du terroir, à travers la reconnaissance des atouts d’un produit donné par rapport aux produits similaires tout en respectant les écosystèmes et les patrimoines alimentaires des espaces ruraux. Parmi les autres buts, on dénombre l’ambition de développer et renforcer les liens entre les producteurs de produits du terroir au niveau des différentes régions et gouvernorats de Tunisie, les acheteurs et les consommateurs (nationaux et internationaux) mais aussi la contribution à la création de synergies interprofessionnelles, la mise en valeur les meilleurs produits du terroir tunisien et la promotion de l’image de marque des produits typiques auprès des consommateurs, et au niveau des centrales d’achat et des médias, pour en booster la commercialisation et l’exportation. Un autre challenge s’ajoute et c’est de contribuer à la modernisation des produits du terroir tout en gardant leurs typicités et leurs notoriétés ce qui ne sera pas sans inciter les producteurs à adhérer dans toutes les démarches d’amélioration et de qualifications des produits et promouvoir la labellisation.

Aujourd’hui et plus que jamais, en Tunisie on veut arracher ce petit agriculteur, paysan, ‘petit’ producteur de son isolation, non seulement en facilitant son accès aux marchés, mais aussi en se lançant dans la labélisation et le branding des produits de terroir.
Ces consortiums de valorisation de produits de terroir viennent en quelque sorte en réponse aux rapides mutations induits par la mondialisation. Le consommateur a tendance de plus en plus à tourner le dos à la ‘fast’ alimentation pour aller à la quête ou reconquête de l’authenticité. s’impose donc la nécessité de revitaliser l'héritage historique, culturel et écologique de nos régions, la dynamisation du développement local et le retour vers le produit de ce cultivateur de la zone rurale qui continu à croire en les valeurs anciennes et en ses méthodes archaïques et artisanales de production.

 

 

 

 

 

Nous contacter

Tounsi LifeStyle Magazine

  • 02, avenue de France, 1000 Tunis – Tunisie
  • Tél/fax : 00.216.71.328.438
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

.